Skip to content

Un pleur utile pour s’endormir?

On me dit « mon bébé ne pleurs jamais ». J’entends « mon bébé n’a pas le temps de pleurer. ».

bébé en position foetale confortable!
bébé endormi en position foetale

Le maternage actuel semblerait devoir être soumis à une pensée unique celle du moment…

Dans ce modèle de maternage, il serait totalement exclu l’idée de laisser pleurer un bébé. Ne serait ce que quelques minutes. Il faut donc être vigilant(e) pour essayer d’anticiper les pleurs du bébé et les couper au plus vite tant que cela est possible au risque bien sûr de ne pas pouvoir décoder les différents pleurs et agir selon le besoin du bébé. Cependant comme dans toute règle qui se veut exhaustive, il existe peut être une exception.

Pleurer serait il utile et nécessaire à l’endormissement des bébés? 

Il est une évidence pour les parents. Les pleurs sont un obstacle majeur à l’endormissement de leur nourrisson. C’est du bon sens, un bébé qui pleurs va s’énerver et ne pourra pas s’endormir. D’où la nécessité de devoir absolument couper les pleurs pour aider le bébé à s’endormir. Afin d’atteindre ce but d’anticiper ou calmer les pleurs, il existe deux moyens usuels: la mise au sein, prendre le bébé dans les bras. Le parent va alors endosser la mission d’endormir le bébé dans les bras  sommeil de contact mais cette solution a un prix. Dès que le parent souhaitera le poser, endormi sur un couchage, dans la très grande majorité des cas, il se réveillera immédiatement. sommeil bébé. Pourtant il semblait si lourd et bien endormi.

Il est un détail très important qui pourrait convaincre les derniers septiques. Ce schéma dans lequel de nombreux parents se sont reconnus n’existe que durant les phases d’endormissement pendant la journée. La nuit cela se passe beaucoup plus facilement pour le poser dans son berceau après qu’il ai fini de manger.

Ce schéma est présent (plus ou moins) pendant  les quatre premiers mois (et c’est curieux mais aussi avant 6 semaines quand le bébé ne différentie pas nuit et jour)!

La suite dans quelques jours. Devons nous le laisser pleurer?

 

Épidémie de Covid-19 :

Consignes spécifiques pour la consultation d’ostéopathie

(Notre cabinet a repris son activité depuis le 11 mai 2020 pour assurer la continuité de nos soins).

Notre cabinet a mis en place des mesures exceptionnelles pour préserver au mieux :

  • La santé des patients et des praticiens
  • La qualité des soins ostéopathiques.

Nous avons limité de façon conséquente le nombre de patients quotidiens et de nouveaux horaires ont été mis en place pour éviter les croisements des patients dans la salle d’attente.

  • Les locaux sont désinfectés entre chaque patient.
  • Des gels hydro-alcooliques sont disponibles à votre arrivée dans la salle d’attente, de soin et dans les wc.
  • Nous portons des masques à toutes les séances.

Cela représente pour chaque ostéopathe, un impact financier très important.

Nous vous demanderons exceptionnellement jusqu’au 1er Août un coût supplémentaire de 5 euros par séance.

Vous participerez à notre protection collective en respectant les consignes suivantes.

  • Se munir de son masque de protection.
  • Se présenter si possible à l’heure du rendez vous ou attendre dans sa voiture pour éviter les contacts avec les autres patients
  • Venir non accompagné (sauf personne mineure).
  • Préparer son moyen de paiement en avance : chèque rempli, appoint d’espèce (tarif consultation adulte : 70 euros ; tarif consultation enfant (<7ans) : 65 euros.

Pour les bébés, nous avons laissé accessible la table à langer. Elle est nettoyée après chaque passage de bébé. Nous vous demandons d’amener votre propre tapis à langer. Nous ne mettons plus de couches pour bébés à disposition.

Les personnes les plus à risques ou qui pourraient être porteuses du Covid 19 sont invitées de même que celles qui apprendraient après qu’elles étaient porteuses du Covid au moment de la séance à prendre contact directement avec le praticien : 0388844485